BIOGRAPHIE

 Sunjata de son vrai nom Soumaïla Koly est un artiste multi-facette. Titulaire d’un DESS direction artistique de projets culturels de l’Université Paul Valéry de Montpellier, il est diplômé de l’IUP métiers des arts et de la culture de l’Université de Nîmes Vauban avec le titre d’Ingénieur-maitre.

 Depuis 1997, il a réalisé 3 albums de hip-hop (Rédemption 1997, Liste noire 1999 et Identités 2006) le single Devines qui vient dîner ce soir ? (Prix rock de la ville de Montpellier en 1995) et un Lp 6 titres (Le Tiers-monde). Avec IAM, MC Solaar et le groupe américain The Roots, il s’est produit sur les plus grandes scènes de l’Hexagone (le Bataclan, l’Elysée Montmartre, la Cigale, le Transbordeur, la Laiterie, la friche belle de mai, l’espace Julien,  l’Usine, les arènes d’Arles, le Médiator, le Zénith et le Roxtore….). Sunjata a réalisé 3 titres sur l’album Révolution tranquille de Jella et fait des apparitions sur les compilations Rappatittude 2 (avec IAM sur le titre le côté obscur), Police (en 1997 avec Faf la rage), Métissage (2005), sur les mixtapes de DJ Kost, Dj Slam, Taj Mahal  et l’album d’ Uptown  (en featuring avec Kery James, Toko Blaze et Prodige Namor….)

 Après une apparition dans le long-métrage La vie platinée de Claude Cadiou (TFI), sa carrière de réalisateur de cinéma démarre en 2000 avec le court-métrage C’est c’qu’on vit suivi en 2002 par Gaou (court-métrage) et par Capoeïra Gerais (2003). Identités (90 min.), son premier long-métrage, a été présenté en compétition officielle aux Journées Cinématographiques de Carthage en 2004. Colonialisme (52 min.) a été sélectionné au festival d’Amiens et aux Journées Cinématographiques de Carthage 2006. En 2009, il a réalisé Kotéba, une ambition pour l’Afrique (52 min.) première partie du diptyque Ifriqya, visions d’un continent (80 min).

 En 2005, il participe à la rédaction du Livre blanc de la politique culturelle du département de l’Hérault et en 2007, il co-écrit le recueil de nouvelles Kaziriinda (éditions du filao) avec la comédienne malienne Natou Thiam. En 2009, Il sort son premier roman de fiction Kalashnikov blues aux éditions Vents d’ailleurs.

 Depuis 2004, il est délégué général des Rencontres cinématographiques Quilombo qui ont lieu chaque année en avril à Montpellier. Il a initié le programme de coopération cinématographique Passerelles Cinéma qui met en réseau des professionnels d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du Sud.

Passerelles Cinéma, en partenariat avec l’AFCM (les Amitiés Franco colombiennes de Montpellier), a organisé Ciné Africano à la cinémathèque de Bogota (Colombie) et les Rencontres Internationales de Cinéma à Bamako au CNCM (Centre National du Cinéma  Malien) en 2007.

En 2009,  Sunjata a mis en place la 1ère édition des Rencontres Documentaires Combats et Liberté qui a eu lieu dans tout le département de l’Hérault autour du thème des Luttes Sociales.

En 2012, il publie la pièce de théâtre Tu me soul (éditions du Filao), suivra ensuite le roman Rue de la méditerranée (éditions du Filao) en 2013 et le recueil de slam poésie Sabir aux éditions Vents d’ailleurs en 2014.

Il réalise le documentaire Horoya, les indépendances africaines (52 min.) en 2013.

Publicités

5 réflexions sur “BIOGRAPHIE

  1. Soum, desolee d apprendre la disparition de notre pere qui nous manquera a tous.je me suis levee et ai voulu voir ce qu il etait en train de realiser et paf, la nouvelle au visage.
    sinceres condoleances a toute la famille et je partage votre peine.
    celina

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s